31 juillet 2019

VANS CÉLÈBRE 20 ANS D’ÉVOLUTION DU SKATE AVEC LE LÉGENDAIRE GEOFF ROWLEY

EN SAVOIR PLUS


Depuis 1966, Vans encourage les skaters en soutenant les iconoclastes qui repoussent les limites des sports d’action et qui vivent effrontément en exprimant leurs convictions. Au cours des deux dernières décennies, le légendaire skater britannique Geoff Rowley a incarné à lui seul cette philosophie Off The Wall et il a progressé en skate avec une audace que le monde ne connaissait pas encore. Comme Geoff Rowley le dit d’une manière caractéristique : « Si mon corps tient le coup, je vais le pousser jusqu’à ma mort. » 

Ralph Steadman

Vans revient sur les 20 ans de carrière de Geoff Rowley dans l’équipe Vans avec « Rowley Vs », un nouveau chapitre de la campagne ÇA, C’EST OFF THE WALL. En hommage aux grandes adversités surmontées par Rowley tout au long de sa carrière prolifique, Vans a réuni des vidéos d’archive et le point de vue personnel de Rowley sur l’évolution de la pratique du skate, transmettant de façon concise sa mentalité tenace tout au long du processus éprouvant.

Pendant 20 ans, c’était Rowley contre son skate. En même temps est apparue une industrie en besoin d’évolution constante. Des rues tumultueuses de son enfance à Liverpool aux plus longues rampes, aux escaliers les plus abrupts et aux sauts les plus périlleux sur la planète, Geoff a toujours abordé le skate avec de la ténacité et du cran. Ni la douleur, ni la peur, ni les conventions, ni l’inconscience ne l’ont pas empêché de s’imposer en skate. Rowley a émergé en véritable précurseur et a encouragé toute une génération de skaters à surpasser l’improbable sur un skate, tout cela en préservant son intégrité.

Rowley

 

On se souviendra surtout de son 50-50 sur une rampe en béton du Staples Center de Los Angeles en 1999. Le trick légendaire à l’avant du ledge (bord) – qui reste l’un des endroits les plus complexes sur lequel quelqu’un a jamais fait du skate – a consolidé Rowley comme un incontournable et a jeté les bases pour le lancement de son Rowley Pro innovant, la chaussure qui, à elle seule, a provoqué la renaissance du soulier de skate vulcanisé et a ouvert la voie à une ère de soulier de skate plus ajusté et plus performant.

Afin de souligner ce moment historique et la contribution générale de Rowley pour le skate, Vans a érigé une statue en bronze de l’icône au centre des congrès de Los Angeles, où le trick a eu lieu. Alors que les sports traditionnels rendent hommage de façon similaire aux superstars comme, entre autres, Oscar De La Hoya, Kareem Abdul-Jabbar ou Wayne Gretzky, Vans a posé un geste subversif en immortalisant Geoff Rowley, une véritable légende du skate. Proche desdites statues de superstars, la statue de Rowley se trouve au ledge en face du Star Plaza et restera là pendant 30 jours comme un hommage au skate et une reconnaissance de la part de Vans de l’importance de ce sport dans notre culture.

Rowley


La vision et l’engagement de Geoff à trouver des endroits dont personne d’autre ne rêverait ont défini sa carrière. Parmi les nombreux endroits périlleux sur lesquels il a fait du skate au fil des ans, aucun ne s’est plus démarqué que l’espace entre les conteneurs d’une hauteur de 52 pieds, qui fait l’objet d’un autre court-métrage de la série « Rowley Vs ». « Tu progresses si tu t’engages à fond », dit Rowley. Au sujet de l’espace entre les conteneurs, il dit : « Tu dois y aller à fond ou tu risques de ne jamais plus faire de skate. » Sans avoir de seconde chance, il a réalisé un frontside 180 au-dessus de l’espace, remportant une des victoires mentales et physiques les plus incroyables jamais filmées en skate. Voilà une autre preuve que c’est dans l’ADN de Rowley d’essayer les tricks les plus difficiles, dans les endroits les plus sommaires, et qu’il est déterminé à faire face à la conséquence ultime.