Our Legacy

Né en 1980 en Suède, le cofondateur d'Our Legacy, Jockum Hallin, a grandi dans la culture DIY (fais-le toi-même) du début des années 90... où faire du skate, jouer dans des groupes hardcore, produire des albums, partir en tournée, dormir à même le sol et rêver de la Côte-Ouest américaine était à la base des nombreuses sous-cultures qu'il adore et qu'il a adoptées.

Cette collection de chaussures et de vêtements se veut notre interprétation de l'héritage des univers du skate, du surf et du hardcore-punk en Californie, avec des hommages symboliques qui rappellent avec nostalgie cette période et cette sous-culture : « PMA — positive mental attitude » (attitude mentale positive), « use your head » (sers-toi de ta tête), « all ages » (de tous les âges) et « Orange County » (comté d'Orange).

Ce que cette collection nous offre, c'est aussi un point de vue conjuguant deux concepts opposés, soit une dichotomie entre la culture de la rue et un design de qualité exceptionnelle.

Chez certains détaillants Vault seulement

Entrevue avec le cofondateur d'Our Legacy, Jockum Hallin

POUR CEUX QUI NE CONNAISSENT PAS OUR LEGACY, QUE VOULEZ-VOUS QUE LES GENS SACHENT AU SUJET DE VOTRE MARQUE POUR HOMMES?

Christopher Nying et moi sommes des amis d'enfance et nous avons fondé Our Legacy en 2005. Nous créons des collections à la fois intemporelles et progressives depuis Stockholm, en Suède. Nous adorons jouer avec les tissus, les couleurs et les techniques de teinture. Nous nous efforçons de ne pas surcharger le style, mais de laisser la parole aux tissus de qualité et aux coupes. Dès le départ, nous avions une vision internationale et nous avons présenté nos collections dans les meilleures boutiques de la planète.

D'OÙ VIENT CETTE COLLABORATION AVEC VANS ET COMMENT CETTE IDÉE S'EST-ELLE CONCRÉTISÉE?

Vans a communiqué avec nous pour nous demander de collaborer avec eux pour la création d'une chaussure et d'un sac à dos. Nous leur avons plutôt proposé de créer une collection de chaussures et de vêtements plus robustes — et entièrement faite aux États-Unis. À l'origine, on nous a dit que ce serait difficile, mais après avoir discuté et négocié, nous avons réussi à produire une collection de vêtements confectionnés à Los Angeles, et une douzaine de chaussures différentes, toutes fabriquées selon les meilleures normes de qualité de Vans.

POURRIEZ-VOUS NOUS PARLER UN PEU DE LA SOURCE D'INSPIRATION POUR LE DESIGN DE LA COLLECTION?

Nous avons imaginé la garde-robe d'une personne qui pourrait surfer le matin, puis se rendre directement au travail. Une personne qui irait peut-être faire du skate durant l'après-midi, sortir en bonne compagnie le samedi soir, et qui se lèverait le lendemain pour assister à un spectacle hardcore en matinée. Nous avons essayé de ne pas être trop nostalgiques et de seulement créer des t-shirts, chandails, hoodies et vestes de style entraîneur adaptés à notre époque. Lorsqu'il est question de chaussures, tous nos styles favoris sont là — les Old Skool, Authentic et Half Cab —, et nous n'avons pas oublié de ramener le Sk8-Mid, bien sûr. La semelle est un peu plus épaisse, avec une bande de renfort surélevée façon années 1990, la coupe plus étroite prêt de l'arche, et le matelassage plus mince. De plus, nous avons choisi une palette monochrome avec des étiquettes surteintes. Nous avons utilisé un nylon de qualité militaire et un suède velouté, le tout agencé à du cuir suédois naturel. Aucun motif fantaisie. Un look tout authentique.

POURQUOI EST-IL SI IMPORTANT DE CRÉER ET DE FABRIQUER TOUS LES VÊTEMENTS AUX ÉTATS-UNIS (À LOS ANGELES, PLUS PRÉCISÉMENT)?

Les vêtements confectionnés aux États-Unis en ce moment le sont de la même façon qu'il y a 20 ou 30 ans. Lorsque j'avais 13 ans, si j'achetais un t-shirt ou des jeans faits aux États-Unis, je ne me préoccupais pas nécessairement du lieu de fabrication. Toutefois, je pouvais sentir l'épaisseur du t-shirt, je pouvais constater qu'il restait de la même qualité au fil du temps, qu'il ne s'usait pas, peu importe combien de fois je le lavais. C'est cette sensation que nous essayons de retrouver ici.

Dans les années 1990, l'industrie des vêtements aux États-Unis a changé de cap en cessant presque complètement la fabrication locale et, plutôt que d'investir dans de nouvelles machines, l'argent a été injecté pour la construction de manufactures à l'extérieur du pays.

La machinerie de production des années 70, 80 et 90 restée aux États-Unis a été entretenue et bien conservée, et elle fonctionne toujours aussi bien. Nous avons donc voulu produire des vêtements classiques inspirés de la rue, avec la même qualité de l'époque et de la même façon que cela se faisait à l'origine.

POURRIEZ-VOUS NOUS PARLER UN PEU DE L'IMAGE DE RAY CAPPO, DU GROUPE YOUTH OF TODAY? POURQUOI CE GROUPE EST-IL SI IMPORTANT POUR OUR LEGACY ET POUR CETTE COLLECTION?

Le groupe Youth of Today est le meilleur groupe positif hardcore. Les musiciens eux-mêmes, les paroles et la culture qu'ils ont contribué à créer m'ont grandement influencé durant mon adolescence, et ils m'influencent encore de nos jours. J'ai été chanceux de pouvoir passer quelques semaines en tournée avec Ray et Porcell, vers la fin de mon adolescence. Ils m'ont invité à les accompagner pour une série de spectacles aux États-Unis. À l'époque, leur groupe s'appelait Shelter.

En tant que jeune Suédois, avoir l'occasion de voyager, de découvrir les États-Unis avec ces gars, d'écouter leurs histoires, leurs expériences... C'était quand même cool. Porcell a plus tard permis à mon groupe de produire un album, avec sa maison de production. Ces gars sont de véritables icônes, mais ils sont incroyablement humbles, ils sont brillants et ont bon cœur.

POURQUOI CETTE IMAGE EST-ELLE SI IMPORTANTE?

Lorsqu'on regarde de vieux enregistrements de Youth of Today filmés durant les années 80 et au début des années 90, on peut voir les cheveux décolorés, les hoodies et les Vans — c'est à peu près l'incarnation de notre collection.

LISTE DES DÉTAILLANTS

Veuillez communiquer avec les magasins pour savoir ce qu'il y a en stock.