La collection de printemps incarne l’esthétique de la designer qui combine ses souvenirs d’enfance et l’univers ludique des dessins animés. La collection Vans x Sandy Liang reprend à sa façon cinq modèles classiques de Vans, en plus d’un assortiment de vêtements et d’accessoires.

La collection de printemps incarne l’esthétique de la designer qui combine ses souvenirs d’enfance et l’univers ludique des dessins animés.

QUI EST SANDY LIANG?

QUI EST SANDY LIANG?

Sandy Liang est une designer née à New York, où elle habite toujours. Pour créer ses collections, elle tire son inspiration du magnétisme de ses souvenirs d’enfance et de l’esprit méconnu de son quartier, des chefs en tablier en train de fumer derrière leur restaurant aux grands-mères déambulant sur la rue dans leurs pantalons amples à motifs. Liang a grandi à Bayside, dans le Queens, et après avoir étudié brièvement en design architectural au Rhode Island School, elle s’est inscrite à Parsons en design de la mode. Dès qu’elle a terminé ses études, elle a fondé son entreprise et a commencé à développer son style en se basant sur ce qu’elle voyait et ressentait tout autour d’elle. Lire Plus

Comme designer, elle se démarque avec un travail des vêtements d’extérieur, de la structure, de la matérialité et de l’identité, et ce, dès sa première collection il y a de ça dix saisons. Avec des détails raffinés et des matières soigneusement choisies (cuir, peau de mouton, de bison et plus), Sandy Liang explore ses souvenirs de manteaux d’hiver confortables dans la cour d’école, ses premières impressions des coupes, des couleurs et des designs ludiques des années 90 et les marques qu’elles voyaient dans les rues de New York quand elle était enfant. Chaque nouvelle collection s’inspire de la dernière, avec une attention et une constance rarement vues chez une aussi jeune marque. Même si elle élabore une nouvelle offre de prêt-à-porter, son attention à la qualité des matériaux et de chaque partie de ses vêtements reste la même. C’est une designer biographique; elle continue d’innover dans le spectre émotionnel qui l’inspire.

Son processus de création est unique, et centré sur un point de vue local. Elle travaille intimement avec une équipe tissée serrée dans un studio rénové qui, auparavant, servait de débarras au restaurant de son père, situé à deux coins de rue. Elle donne souvent le nom de membre de sa famille ou d’un ami à ses créations. Elle développe aussi des motifs personnalisés, comme son imprimé de fruits avec des briquets cachés, qui se veut un clin d’œil à son quotidien new yorkais. Une fois transformés en designs, ses souvenirs ont un raffinement, une longévité et une personnalité qui leur sont propres. Ses créations sont divertissantes à observer et somptueuses au toucher, tout en étant faciles à adopter.